Bienvenue au Valposchiavo!

Pour la première fois dans l’histoire de la Convention alpine, la Conférence alpine réunissant les Ministres des Etats signataires aura lieu durant la SemaineAlpine 2012 à Poschiavo. En organisant ces deux évènements en même temps, la Présidence Suisse de la Convention alpine envoie un signal fort : l’importance de réunir les Etats et les organisations œuvrant dans et pour les Alpes sous un même toit.

 

La SemaineAlpine  est organisée par de nombreux observateurs officiels de la Convention alpine. Nous sommes convaincus que Poschiavo verra émerger le un nouvel esprit de travail en commun, pan-alpin et transfrontalier. Pour ce faire, cette collaboration doit se concentrer sur des objectifs spécifiques, en particulier sur le renouveau économique, social et écologique de l’espace alpin, et en mettant l’accent sur le développement soutenable.

 

La thématique de la SemaineAlpine – les Alpes Renouvelables – est une invitation à découvrir toute une palette de possibilités pour un renouveau des Alpes. À Poschiavo, cette découverte se fera avec les habitants, les experts institutionnels, scientifiques et de la société civile. La SemaineAlpine a lieu à Poschiavo précisément car le Valposchiavo est un exemple de territoire à la recherche de nouvelles pistes de développement. La région du Valposchiavo est forte de projets et entreprises novateurs, mais aussi d’une étroite collaboration avec les régions italiennes voisines.

 

Venez donc voir par vous-même ! Nous nous réjouissons de votre participation à la SemaineAlpine 2012 à Poschiavo, où vous trouverez énergie positive et motivation pour de futures activités dans et pour les Alpes.


Les organisateurs de la SemaineAlpine 2012

aw

 

Valposchaivo – L’inattendu !

Au Valposchiavo on s’y heurte non seulement dans la nature, mais aussi dans les bourgs, avec leurs singularités architectoniques, tout particulièrement à Poschiavo, le chef-lieu, dont l’originalité se moque de toute attente. A la tour penchée de Pise, on s’y accoutume tout de suite : c’est un monument et l’on y est préparé. Mais ce qui est inattendu, singulier, unique, voire excentrique, surtout lorsqu’il est doté de vie, et de par cette vie, d’une âme, n’est jamais tout à fait apprivoisé. A chaque nouvelle visite, l’expérience se renouvelle. Une thèse réfutable, certes, mais c’est du vécu.

(Wolfgang Hildesheimer, 1961)